C’est avec plaisir que nous avons sollicité et accompagné Mr LALIASHVILI dans ses démarches pour présenter et analyser son dossier afin qu’il puisse bénéficier de cette prime exceptionnelle de 1 500€ !

Son parcours

D’origine Arménienne, c’est en 2012 qu’il est arrivé sur notre territoire. Une de ses premières préoccupation a été de se former et d’apprendre notre langue française. On imagine les efforts que cela lui a demandé car s’approprier notre langue n’est pas chose facile !

Son parcours d’intégration a été renforcé grâce à plusieurs expériences professionnelles.

Il a tout d’abord occupé un poste d’agent de réception chez Tremplin pendant plusieurs années puis a cumulé des CDD en tant que manutentionnaire.

S’en est suivi une période de chômage durant laquelle le projet de créer sa propre activité a germé. Le choix de son activité a été guidé par ses croyances et sa propre expérience.

Son activité

Son activité se décompose en deux axes :

  • Une maison d’édition et de publication orientée sur la religion, et les liens avec l’orthodoxie
  • De la prestation de service auprès des personnes nouvellement arrivées sur notre territoire pour les aider dans leurs échanges. Il propose de la traduction instantanée en présentielle auprès de personnes qui se trouvent en difficultés causées par la barrière de la langue française

Suite à un accompagnement sur ce parcours de création d’activité avec la BGE, son projet se concrétise en février 2020.

Difficultés face à la crise

Les confinements successifs ont freiné ses démarches de prospection, « rien ne fonctionne normalement dans ce contexte de crise sanitaire » nous confie-t-il.

Ses canaux de distribution sont principalement des librairies catholiques et des lieux touristiques (tels des monastères), ces lieux accueillant du public, des pèlerins, sont touchés de plein fouet par les restrictions sanitaires.

Ses démarches de prospection auprès des foyers pour étrangers, les centre sociaux, l’hôpital… sont tout autant impactées par le contexte actuel.

Le démarrage d’activité est « suspendu ».

Ses perspectives

La démarche de Centre Ain Initiative initialisée au travers de ce dispositif, nous a permis d’aller au-devant des entrepreneurs, de rompre leur isolement et de les informer.

Ce contact a permis à Mr LALIASHVILI de bénéficier du versement de cette prime de 1 500€.

L’essentiel étant de conserver une dynamique professionnelle, Mr LALIASHVILI nous a confirmé son souhait de créer un site internet pour lui permettre de gagner en visibilité et d’appuyer sa démarche commerciale.