2017-02-02-conférence de presse revitalisation

Le 2 février 2017, Centre Ain Initiative en présence de son Président Jean Dupont, conviait dans ses locaux,  2 entreprises financées dans le cadre du Fonds Départemental de revitalisation de l’Ain, D2 Billon, entreprise de tissage sur Blyes, et ACR éditions, éditeur de logiciels à Huatecourt-Romanèche, pour une remise de chèque, en présence de Me Gadou, Secrétaire Générale de Préfecture et Me Barthélémy, Directrice de l’UT DIRECCTE 01.

Cette conférence était l’occasion de mieux faire connaître ce nouveau dispositif aux entreprises du département de l’Ain, et de faire témoigner des entrepreneurs bénéficiaires du dispositif.

Mais qu’est-ce que le Fonds Départemental de Revitalisation (FDR 01) ?

Ce que dit la loi…

Depuis la loi de cohésion sociale en 2015, les entreprises de + de 50 salariés (appartenant à un groupe de +de 1000 salariés), sont assujetties à une obligation de revitalisation du territoire, dès lors qu’elles procèdent à un licenciement économique collectif de plus de 10 salariés pouvant affecter l’économie et l’emploi d’un bassin.

Cette obligation de revitalisation se traduit par la signature d’une convention entre l’entreprise et l’Etat, fixant la contribution financière de l’entreprise, qui vise à recréer de l’activité ou de l’emploi sur le territoire affecté par les suppressions d’emploi.

Ce que nous en avons fait …

Un fonds pour doter les entreprises du département

En juin 2016, le Fonds Département de Revitalisation de l’Ain (FDR 01) a été mis en place pour permettre de soutenir les TPE/PME en phase de croissance ou en phase de transition (difficulté économique passagère sauf procédure collective), dès lors que des emplois sont en jeu.  Soit parce que les emplois sont menacés, soit au contraire parce qu’il est possible, grâce à l’intervention du FDR 01, d’en créer.

De façon concrète, le chef d’entreprise peut ainsi bénéficier d’un prêt d’honneur personnel (jusqu’à 50K€) à taux zéro, qui doit en principe lui permettre d’accéder à un prêt bancaire dans de bonnes conditions.

Les différents dossiers d’entreprises étudiés jusqu’alors dans le cadre du dispositif FDR 01 ont été orientés par différents types de prescripteurs : BPI, Chambres consulaires, Mission économique de l’Ain, cabinets privés, banques,…

Centre Ain Initiative (CAI) s’assure de l’éligibilité des dossiers et procède à une expertise de la demande de l’entreprise. Les dossiers sont ensuite étudiés en comité technique CAI pour avis, puis présentés en comité d’engagement présidé par M. le Préfet.

A ce jour, et depuis la mise en place du FDR 01 :

  • 38 entreprises ont sollicité un prêt d’honneur,
  • 7 projets ont été validés pour un montant de 220 K€,
  • représentant un total de 22 emplois.

- > Lire l’article sur Ain.gouv.fr

 - > Facebook

Article Le Progrès du 3/02/2017 :

2017-01-03-Article Le Progrès - Revitalisation

Article Eco de l’Ain du 09/02/2017 :

2017-02-09-Article Eco de l'Ain - Revitalisation

Article Voix de l’Ain du 10/02/2017 :

2017-02-10-Article Voix de l'Ain - Revitalisation témoignage JP Gouret 2PBillon