C’est autour de cette thématique de l’entrepreneuriat social que Centre Ain Initiative a souhaité réunir des intervenants le 13 juin dernier, en marge de son assemblée générale, afin d’illustrer ce sujet d’expériences concrètes. Réussir à concilier la logique d’économie de marché avec  une démarche sociale et solidaire est une évidence pour ces entrepreneurs et une nécessité.

Conscients de ces enjeux et pour que leur impact social, sociétal, environnemental s’inscrive dans le temps, il faut avant tout être économiquement viable!

De leurs parcours et approches bien différents, les invités ont démontrés, que l’intégration de ces valeurs éthiques et environnementales au sein des process entrepreneuriaux est possible.

Avec des objectifs et une volonté convergeant vers une démarche engagée, ils nous ont convaincus qu’à chaque problématique une réponse était possible.

Le juste équilibre entre la théorie et l’illustration par les expériences d’entrepreneurs engagés sur nos territoires, a été trouvé!

Centre Ain Initiative remercie ses invités qui ont largement contribués à ce succès.
Cette conférence a été animée par Saïd Yahiaoui (maître de conférences spécialiste en économie sociale et solidaire à l’Université Lyon 2) et par Stéphane Coltice (directeur du journal l’Eco de l’Ain).
Nous avons eu le plaisir de partager les témoignages de ces entrepreneurs engagés, pour la plupart financés par France Active :

  • Guillaume Poignon fondateur de l’Atelier Emmaüs
  • Marie Nguyen cofondatrice de Wedressfair
  • Thomas Ondet associé de la startup Innovapeek
  • Thierry Bataille directeur de Grenoble Alpes Initiative Active
  • Cyril Kretzschmar président du conseil de surveillance d’ENVIE et président de la SAS TRIVEO
  • Armand Rosenberg dirige l’association Valhorizon, pilote un des pôles territoriaux de coopération économique Domb’innov